Pages

mercredi 25 juin 2008

Juste en passant...

Jeudi soir, vous pouvez aller boire quelques bières au Salsero (rue Henri Kolb) et écouter, à partir de 21h, le Collectif de Ukulélé Lillois déjà évoqué ici (à noter, une première partie : Joa)


(© Minh Shalla)

http://www.myspace.com/cul59

Vendredi 27 à 21h, au Baron Rouge (Boulevard Victor Hugo), il faut absolument aller écouter Delbi (http://www.myspace.com/delbimusic).
Seul sur scène, capable d'assurer le spectacle deux heures durant; voix puissante, musicalement bluffant...
A ne pas rater!

Et puis en vrac, vous avez encore quelques jours pour aller voir les expos des Transphotographiques (http://www.transphotographiques.com/)
- jusqu'au 29 juin

et puis nous sommes en plein Festival international du film indépendant (http://kdiffusion.free.fr/), du 23 au 29 juin.

mardi 3 juin 2008

K...




De K, on pourrait dire ceci : il faut le voir, l'entendre de vive voix, le vivre, pour savoir, pour comprendre.

Je lisais à l'instant la critique de Télérama sur son album, L'amour dans la rue (http://www.telerama.fr/critiques/critique.php?id=29360).
Pas méchant mais pas emballé, tiède comme la sensation apparemment laissée à ces oreilles par l'écoute de cet album.
Et des mots "déjà vu", "rarement marquant"...
En somme, du potentiel, mais peut mieux faire

J'aimerai monter sur mes grands chevaux, dire ah fichtre, ces intellos de Télérama n'ont encore rien compris, c'est peut-être trop simple pour eux...
Et en même temps pour un peu je comprendrais

Le problème, voyez-vous, c'est que l'humain ne passe pas forcément bien sur un cd et que K, sa musique, ses chansons, c'est avant tout de l'humain.

De la scène où se trouve K, émane immédiatement cette part d'humanité qui pour un peu, en fermant les yeux, nous rassurerait infiniment.
K rassure, mais K également réjouit, il ensoleille
On a soudain l'envie de se dire qu'on est heureux d'être naïf, heureux d'y croire, parce qu'il y a dans les chansons de K une folle sincérité, de celle qui surprend, décoiffe et nous enthousiasme
"Je crois en nous et tant pis pour les réalistes, qui nous traitent de fous et de pauvres idéalistes" (Je suis bien)

Une boîte à mots, à musique, à images, à souvenirs qui n'ont pas encore eu le temps de prendre la poussière;
voilà tout ce que cet album représente pour moi.
Qu'en serait-il si j'avais découvert K avec cet album, sans jamais l'avoir vu sur scène? Honnêtement, je n'en sais rien...

Définitivement, il faut courir voir K sur scène, vivre et ne plus vouloir, ne plus pouvoir oublier.

lundi 2 juin 2008

Différences de vues




Karl Lagerfeld, invité l'autre soir du Grand Journal de Canal +.
On évoque à un moment sa "nouvelle" passion pour la photo, les deux expositions en cours, l'une à Versailles et l'autre à Lille, aux Transphotographiques.
Lagerfeld revient sur le projet exposé à Lille, des centaines de photos d'un seul et même homme, avec l'intention, dit-il, de "montrer le temps qui passe, combien la jeunesse se fâne".
J'ai pu voir cette exposition la semaine passée, d'abord amusée par le concept, j'avoue n'y avoir pas tant vu le temps qui passe que les possibilités pour un seul visage, d'apparaître comme 1000, la possibilité infinie de jouer à se grimer (et toutes les interrogations qui vont avec sur l'identité, "qui est-tu, toi qui ne te ressemble jamais d'une photo à une autre?").
Puis lentement le malaise, le vertige, le trop plein, la question de la folie, de l'obsession... Pourquoi tant de photos d'un seul garçon?

Cela dit même si j'avoue avoir dans ces cas là rapidement besoin de sortir de la pièce, je suis presque réjouie de cette sensation de vertige, réjouie de savoir simplement que je peux ressentir, même si je suis à côté de la plaque.
La photographie, probablement dans ce que qu'on qualifie d'art contemporain, l'art qui me touche le plus, qui m'intéresse et m'interpelle le plus.

Il n'est pas impossible que j'y retourne, soit pour découvrir l'exposition avec ce regard nouveau, cette interprétation; soit tout simplement pour retrouver le vertige...



Le site des Transphotographiques :http://www.transphotographiques.com/