Pages

mardi 30 septembre 2008

Train de nuit pour Lisbonne, Pascal Mercier


Il est toujours délicat de recommander un livre.
Qu'y-a-t-il de plus intime que la lecture d'un roman?
Une rencontre, entre un livre et un lecteur.
Qui peut jurer qu'elle sera belle?
On peut toujours conseiller, souffler l'idée, tout doucement, essayer de donner envie.
Et garder en tête l'idée que peut-être, malgré tout, il ne se passera rien.
Que la rencontre tournera court.

De rencontre
C'est bien de cela dont il est question dans le livre de Pascal Mercier, Train de nuit pour Lisbonne.

Un voyage initiatique, une quête en forme d'enquête.

Comment rencontrer, apprendre à connaître un homme qui n'est plus?
Chercher chaque bribe de son existence dans les mots de ceux qui l'ont connu; tout à la fois se recueillir et se nourrir devant ces flots de parole qui racontent un homme, sa vie, ses craintes les plus profondes, ses échecs, ses douleurs.
Sa mort aussi

Un livre plein, riche, de ceux qui vous rendent avides.
Un perpétuel jeu de cache-cache, pour ne pas que la fin vous rattrape, pour que vous ayez toujours une longueur d'avance
Envie de tout savoir et de se réserver le meilleur morceau pour le dessert

Se réjouir à l'idée que ce livre, tellement ample, il faudra le relire encore et encore, pour en saisir toutes les parcelles de vie, d'histoire, pour ne pas passer à côté

mercredi 24 septembre 2008

C'est la rentrée...

ça devrait être branle-bas de combat, des messages qui s'entassent, se superposent, se disputent la vitrine

c'est rentrée et il y a matière, partout les nouvelles saisons, défilés de mode des petites salles lilloises

c'est encore un peu septembre, juste un peu

Un livre coup de coeur dévoré cet été, dont il faudra le moment venu que je vous parle

Il faudrait courir un peu partout, donner de la tête ici, des yeux là, des oreilles encore, et ne pas oublier le coeur

Du coup, billet fouillis, billet brouillon, billet quand même

Vendredi et samedi, c'est le Prato, le lancement de saison, vendredi à 20h et samedi 19h (entrée gratuite)
Samedi, c'est aussi le Zem Théâtre, à 19h.
Attention, il y a comme du déménagement dans l'air, pour cette fois ce sera donc à la Maison Folie Wazemmes.
Ouverture de saison suivie d'un spectacle, Carte Blanche à la Compagnie les A l'Air Gik (tarif spécial 4€), acrobaties au menu

Jeudi 2 octobre à 19h (je prends un peu d'avance pour les potes!), direction le théâtre Massenet, toujours pour vous mettre en appétit pour la saison à venir (sur réservation).
L'occasion aussi de retrouver le Collectif de Ukulélés Lillois (que l'on ne présente plus mais qu'on aime toujours!!)

Voilà pour cette mise en bouche expéditive, affaire à suivre!