Pages

jeudi 17 décembre 2009

En coup de vent...

Voilà mon plaisir du moment :

Découvrez la playlist Christmas with the Rat Pack avec The Rat Pack

Je pense que l'abus de ce genre de morceaux peut vite s'avérer abrutissant/désespérant... mais je n'ai commencé qu'aujourd'hui et Noël est dans une toute petite semaine!

J'avoue, ceci n'est pas vraiment un billet, plus un clin d'oeil, mais franchement, au point où j'en suis sur ce blog, je peux bien tout me permettre!

(qui plus est, j'ai une "rhino-trachéo-bronchite" et vu que je pensais pas cette combinaison d'autant de trucs possibles en une seule fois, j'estime que ça me donne des excuses!!)

au passage et pour info : The Rat Pack

lundi 7 décembre 2009

Un nouveau jour commence...

En ce moment, pour le dire vite, j'ai l'enthousiasme des lundi matins d'une "active" qui s'apprêterait à retrouver un boulot assez peu transcendant pour une (trop) longue semaine.

Et ce malgré l'infini des possibilités qui s'offre à moi chaque jour.

Cela dit, j'aime infiniment les lundi matins qui commencent par une découverte comme celle-là, de celles qui pourrait bien me redonner l'appétit de chercher encore un peu plus...





Starboard Silent Side, en concert au Biplan ce vendredi, 22h (7,5/5,5€)

jeudi 19 novembre 2009

... et tourner de plus en plus en rond

Au gré d'une ballade cybernétique sur le blog d'Eleatypik, je retombe sur le lien présentant ce blog :

Bulle reprend sa plume et ça fait du bien ! On se cultivationne avec plaisir ici!

On va pas se mentir là, juste entre nous, la première fois que je l'ai lu, ça m'a fait drôlement plaisir (petite poussée d'orgueil, sentiment irrémédiable du "hum, ça fait du bien par où ça passe"!).
Et peut-être qu'à ce moment là, très précis, où je lis cette phrase, j'y crois, peut-être même à fond! Plus au fait que j'arriverai à tenir ce blog régulièrement qu'au fait que ça respire la culture à chaque phrase que j'écris, mais quand même!

Et depuis, qui qui vient encore se promener par ici de temps?? A mon avis, pas grand monde, au vu de ma production pour le moins espacée, hésitante...

Globalement, comme pour pas mal de choses en ce moment, j'aimerais vraiment faire mieux; je suis à la limite d'avoir de grandes ambitions.
J'ai bien un ou deux sujets qui traînent vaguement, pas assez inspirants peut-être, ou simplement plus l'habitude de la folle gymnastique de la tête et des doigts.
J'essaie, mais peut-être pas assez bien, peut-être pas assez.

Ou bien peut-être alors que je n'ai pas encore trouvé mon rythme dans cette période de non-activité intense...

mercredi 21 octobre 2009

Coup de balai et pas de rentrée

Un déménagement dans la vie réelle me suffit amplement pour l'instant; ici, je vais donc me contenter de sortir de nouveau les pinceaux.

Un habit déjà automnal, comme à chaque fois, l'envie de remettre à neuf en se disant que ça peut permettre de reprendre le chemin du clavier... Illusoire? Peut-être bien.

A l'heure où je devrais prendre les pinceaux aussi dans mon nouveau chez moi (flemme surtout de passer par l'étape ponçage + enduit + reponçage); à l'heure où je devrais inonder toutes les collectivités de la région de lettres enflammées de candidature spontanée (puisqu'il faut bien aller le chercher ce premier vrai travail, non?); à l'heure où mon esprit ne devrait être que droit administratif...

Vagabondage, observation (et oui, la vie de chômeuse, ça se découvre aussi!), valse hésitation.
Apprentissage d'un temps nouveau, d'une liberté démesurée
Premiers pas, cette rentrée se veut riche de nouveautés, d'expériences
A n'en pas douter, il y a de la construction à venir
Reste à savoir par où commencer...

Petit billet, reprise de contacts, mots balbutiants, qui se cherchent
Sur la voie de la convalescence...

J'ai du retard, je ne découvre qu'à 24 ans "Zazie dans le métro"... Qu'il est bon d'avoir du retard, qu'il est bon de savourer, de rire, de déguster ce que tout le monde ou presque a déjà lu.
Et d'observer dans le regard de votre voisin de lecture le sourire du souvenir, mais aussi l'envie à l'idée que j'ai le privilège de pouvoir, seulement maintenant, découvrir ce plaisir.
Vive ces bonheurs tardifs, ces oublis de culture sur le chemin de l'école


Découvrez la playlist Sophie Hunger avec Sophie Hunger

samedi 4 juillet 2009

Soirée de poche - Beirut

On clique ici pour le plaisir de retrouver Beirut dans une vidéo d'un concert en appartement.

Les "soirées de poche", concept développé par la Blogothèque qui, décidément, veille sur notre bien-être musical avec la plus grande bienveillance.

Plus largement, on en profite pour farfouiller sur le site arte-live qui, bien que jeune, révèle déjà quelques petits trésors (dont un concert intégral de Nicolas Jules aux Trois Baudets à côté duquel il ne faut pas passer)
Fouillez, mes amis, fouillez!

vendredi 3 juillet 2009

Grand foutoir d'été

Marre de ce blog tout vide, de ce laxisme du clavier, de la main, de la tête.
Grève en cours, préavis de début mais aucune date de fin.
Pas de briseur de grève, les piquets sont là, bien plantés, bien alignés

Le printemps est passé, il a pris de l'avance, ou moi du retard.
Aucune fleur de sortie, aucun billet bourgeonnant, à l'heure de la récolte il fait bon ne pas être payé au mot ramassé ici.

Une "to do-list" des plus sérieuses désormais achevée.
Vite, une nouvelle liste, une frivole, une estivale, une joyeuse.
Une pleine d'envies maintenant que les "obligations" sont remplies.

Envie qu'on me souffle dans les oreilles des émois cinématographiques, des bouleversements littéraires.
Pas de conseils, mais des emballements 100% subjectifs.
Envie de pique-niquer, de picorer, de butiner...

Au creux de l'été, quand les salles de spectacle peu à peu referment leurs portes, pour nous faire languir, en parcourant les pages des programmes...
trouver une alternative, chercher comme un vaste trésor, un de ceux que l'on serait forcé de constituer progressivement soi-même.
Histoire éternelle d'une quête qui se révèle toujours plus enrichissante que le trésor enfoui.

Et commencer la liste ainsi, dans l'espoir de...






mardi 31 mars 2009

Ok, on reprend...

...

à quoi pourrait bien correspondre, dans le monde du blog et du "tap tap tap" sur un clavier, le petit toussotement d'éclaircissement de la voix juste avant de prendre la parole?

est-ce qu'on tape sur une page blanche des lignes de lettres, dans l'ordre qui nous inspire selon le moment, faisant fi du sens?
est-ce qu'on balade notre regard, du clavier à l'écran, de l'écran au clavier, se demandant pourquoi le lien semble si difficile à établir à nouveau?

Pas un retour puisque pas vraiment partie, pas de vœu pieu de silence devant l'éternel.

Juste un concours de circonstances, un enchevêtrement de moments, qui font que 4 mois viennent de s'écouler sans qu'on écrive l'ombre d'un seul message, même pas une esquisse.

Pourquoi tout à coup revenir, alors que le rythme de vie est le même, inchangé, toujours plein?

Peut-être la sensation d'un trop plein de mots qui dorment, l'envie de tendre une toile blanche où les mots reprendraient la parole, à leur guise.
L'envie de redonner un cadre, pour éviter la bataille, les bousculades, les cris.

La phrase : ordonnancement, rangement....
On se doit d'être "clair" puisque, potentiellement, on peut être lu
Des mots pas trop bien rangés quand même, des mots qu'on veut laisser jouer, mais dont on préfère simplement qu'ils chantent plutôt qu'ils crient...

Pas de promesse de régularité, de gymnastique quotidienne, de sortie hebdomadaire, de rendez-vous planifié

rien de tout ça

mais ce message là, au moins...