Pages

mardi 31 mars 2009

Ok, on reprend...

...

à quoi pourrait bien correspondre, dans le monde du blog et du "tap tap tap" sur un clavier, le petit toussotement d'éclaircissement de la voix juste avant de prendre la parole?

est-ce qu'on tape sur une page blanche des lignes de lettres, dans l'ordre qui nous inspire selon le moment, faisant fi du sens?
est-ce qu'on balade notre regard, du clavier à l'écran, de l'écran au clavier, se demandant pourquoi le lien semble si difficile à établir à nouveau?

Pas un retour puisque pas vraiment partie, pas de vœu pieu de silence devant l'éternel.

Juste un concours de circonstances, un enchevêtrement de moments, qui font que 4 mois viennent de s'écouler sans qu'on écrive l'ombre d'un seul message, même pas une esquisse.

Pourquoi tout à coup revenir, alors que le rythme de vie est le même, inchangé, toujours plein?

Peut-être la sensation d'un trop plein de mots qui dorment, l'envie de tendre une toile blanche où les mots reprendraient la parole, à leur guise.
L'envie de redonner un cadre, pour éviter la bataille, les bousculades, les cris.

La phrase : ordonnancement, rangement....
On se doit d'être "clair" puisque, potentiellement, on peut être lu
Des mots pas trop bien rangés quand même, des mots qu'on veut laisser jouer, mais dont on préfère simplement qu'ils chantent plutôt qu'ils crient...

Pas de promesse de régularité, de gymnastique quotidienne, de sortie hebdomadaire, de rendez-vous planifié

rien de tout ça

mais ce message là, au moins...